Nous sommes début décembre 2016 lorsque j’arrive à Katmandou. Très vite, je fais la rencontre de Paul à l’orphelinat HCC. Paul est présent sur place depuis 3 mois ; il y effectue son stage de fin d’étude. Le feeling passe tout de suite entre nous. Nous partageons les mêmes valeurs, la même vision utopiste d’un monde meilleur.

À son arrivée sur place, il organisa une collecte de fonds afin de construire des douches aux enfants, devant jusque-là se laver dans la rivière froide traversant le terrain. La somme collectée, un ami népalais demanda alors à Paul de lui créer un site internet capable de vendre des sacs en Europe. Étant moi-même diplômé en économie et gestion, Paul m’en parle directement. Nous voulons en apprendre davantage et partons donc visiter l’atelier de fabrication.

Tout de suite, nous avons l’intuition que leurs créations pourraient vous plaire. Cependant, nous comprenons rapidement que cet ami n’a pas les cartes en main pour se lancer seul sur le marché européen. Alors, une idée germe en nous… Pourquoi ne pas aller plus loin ? Pourquoi ne pas réaliser un rêve et créer une marque au concept le plus positif possible ?

L’ami devint un partenaire, l’orphelinat HCC une des associations soutenues. Bajura est né !

Nicolas entrepreneur bajura

Nicolas Crombez

CEO Bajura

Notre lien avec le Népal

Avec Bajura, nous souhaitions créer un projet à long terme où chaque personne est écoutée et valorisée. L’idée était de tirer tous ensemble dans la même direction ; de mettre ses compétences au service du collectif. Au-delà d’une simple relation commerciale, nous voulions construire un lien fort avec nos partenaires et les associations soutenues.

Au tout début du projet, Nicolas est donc resté 6 mois à Katmandou afin de construire les bases avec nos partenaires. Nous y sommes également retournés pour les 2 premières productions. Entre-temps, nous avons des contacts réguliers avec nos partenaires. À chacun de nos séjours au Népal, nous vivons à l’orphelinat HCC, association où nous nous sommes rencontrés et que nous soutenons. Nous y envoyons d’ailleurs régulièrement des étudiants d’HEC afin qu’ils y effectuent un stage et que des projets à long terme puissent y être menés. Au total, nous aurons passé 16 des 30 derniers mois sur place.

Bref, vous l’aurez compris, acheter des sacs là-bas pour les revendre ici, le tout dans une logique de rendement à court terme, ce n’est pas notre truc ! Nous, ce qui nous anime, c’est l’échange, le respect et le partage.

Nous voulons pouvoir regarder tout le monde droit dans les yeux et leur dire : « on l’a fait, tous ensemble ! ».

Nicolas entrepreneur bajura

Nicolas

27 ans

Paul Bajura

Paul

25 ans

J’ai grandi à Bertrix, dans le sud de la Belgique. À 18 ans, je suis parti étudier à l’université de Louvain-La-Neuve où j’ai obtenu mon diplôme d’économie et gestion. Après avoir brièvement travaillé dans les assurances et été rédacteur externe pour une maison d’édition en ligne, je suis parti en Australie. Initialement pour 6 mois, j’y resterai plus d’un an et demi… Accompagné de mon super van, j’ai bossé dans de nombreuses fermes, passant par toutes les étapes, de la plantation à la mise en boite. Je me suis ensuite envolé pour l’Inde où j’ai été professeur bénévole pour des enfants des bidonvilles et où j’ai suivi mes premières retraites de méditation. Après 3 mois, direction le Népal afin de mieux apprendre le bouddhisme et de trekker. Sur place, je réaliserai un rêve datant de plusieurs années : créer une marque équitable !

Je suis originaire de Lyon où j’ai vécu jusqu’à mes 18 ans. Je suis ensuite parti à Grenoble apprendre la gestion des entreprises et des administrations avant de prendre la direction de la Finlande. J’ai vécu un an sur place et y ai passé ma licence en gestion internationale. Mon cursus s’est achevé à la « Toulouse Business School » où j’ai obtenu mon diplôme de marketing digital et d’e-commerce. Dans la vie, je suis un grand passionné de sport et de musique, deux activités que je pratique très régulièrement. Sans oublier les voyages, bien sûr ! C’est d’ailleurs à travers ceux que j’ai eu la chance de faire que j’ai développé mon envie d’aider autrui. Quoi de mieux donc qu’un projet comme Bajura pour me lancer ?

P1040188
« La meilleure raison pour lancer une entreprise est de créer du sens, de créer un produit ou un service qui contribue à améliorer le monde. »
tote-bag shivapuri chanvre bajura

Notre parcours jusque là!

2016 DECEMBRE

rencontre à l’orphelinat HCC de Katmandou

2017 JANVIER - DECEMBRE

création du concept, des designs, des réseaux sociaux, …

2018 JANVIER

Lancement de la campagne de crowdfunding

2018 MARS

fin du crowdfunding avec 244% de l’objectif atteint

2017 MARS - JUIN

première production au Népal

2018 DECEMBRE

nouveau crowdfunding pour élargir la gamme

2019 FEVRIER

fin du crowdfunding avec 130% de l’objectif atteint

2019 JUIN

les pochettes PC et de nouveaux coloris font leur apparition

travailleurs népalais
collection shivapuri bajura
Népal Bajura ville